• 01.64.28.89.03
  • autoecole.msm@gmail.com

Monthly Archiveseptembre 2017

Info ou intox : Femmes au volant, mort au tournant !

 

FAUX

 

Dans neuf accidents mortels sur dix, le conducteur est un homme. Lesquels, selon le bilan de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière  (ONISR) représentent 3/4 des personnes tuées. Si les responsabilités présumées dans les accidents corporels sont voisines (45% pour les conducteurs et 42% pour les conductrices), on constate une forte prédominance des hommes en cas de blessures ou d’accidents mortels (77%).

 Pour en savoir plus :  Les hommes et les femmes sur la route

Info Ou Intox: Radar

Je peux être flashé pour un excès de vitesse de 1 ou 2 km/h. Vrai ou faux ?

 

Lorsque vous êtes enregistré à une vitesse de 97 km/h, le chiffre retenu est de 92 km/h pour les radars fixes et de 87 km/h pour les radars mobiles de nouvelle génération. En effet pour les radars fixes, une marge d’erreur de 5 km/h (en dessous de 100km/h) ou de 5 % (au-dessus de 100 km/h) est prise en compte, toujours à l’avantage du conducteur. Cette marge est doublée pour les radars mobiles de nouvelle génération.

 

Il est donc impossible d’être sanctionné pour un excès de vitesse « insignifiant » puisque faut toujours rajouter cette marge.

Radar feu rouge

Un radar feu rouge me flashera si je passe à l’orange. Vrai ou faux ?

FAUX

Un radar ne se déclenche que lorsque le feu passe au rouge… même si le passage au feu orange est interdit. Les principes de fonctionnement des radars aux feux tricolores sont les suivants : ils prennent un premier cliché durant la phase rouge alors que le véhicule a débuté le franchissement de la ligne d’effet des feux au droit de laquelle il faut s’arrêter.

 

Le second cliché montre le véhicule au-delà du feu caractérisant l’infraction. Conçus pour se déclencher uniquement lors du franchissement d’un feu pendant la phase de rouge, les radars aux feux tricolores ne flashent pas les conducteurs durant la phase de feu orange. Celui-ci, obligatoirement d’une durée de 5 secondes hors agglomération et généralement de 3 secondes en agglomération, est défini réglementairement pour pouvoir laisser aux usagers le temps nécessaire pour s’arrêter en toute sécurité et respecter la signalisation.