• 01.64.28.89.03
  • autoecole.msm@gmail.com

Category Archivenews

Les 10 conseils de conduite sur glace et neige

Le meilleur conseil : ANTICIPEZ !

Lorsque l’hiver est là et que la neige s’entasse sur les routes, la moindre erreur de pilotage peut avoir des conséquences fâcheuses. Pour éviter les dérapages et les glissades inopinés, le mieux est d’opter pour une conduite tout en souplesse. L’anticipation sur l’état de la route, les limites de son véhicule et les dérapages incontrôlés des autres véhicules reste la meilleure des parades pour arriver à bon port. L’anticipation commence aussi par la mise en place sur sa voiture de pneus adéquats.

Des pneus, que l’on appelle pneus neige ou pneus contact se montent dès que l’hiver approche, quand la température s’installe en journée en dessous de 7°C. Spécialement fabriqués pour mieux adhérer à une route rendue glissante par la pluie, la neige ou le verglas, les pneus neige présentent une structure à lame fine spécialement étudiée pour mieux agripper le revêtement glissant.

Leur gomme plus tendre et élastique s’échauffe aussi plus vite que les pneus été qui ont tendance à durcir par température froide. Notez bien : la pose de pneus neige ne dispense en rien de disposer de chaînes neige rendues parfois obligatoires pour le franchissement d’un col par exemple.

10 bons réflexes pour conduire sur la neige

1) La conduite sur neige implique de la douceur. Les accélérations brusques, les coups de volant intempestifs et les freinages de dernière minute sont à oublier ! Chaque accélération doit être bien dosée pour éviter les risques de dérapages au freinage.
2) Le risque de la conduite sur neige provient tout autant de son véhicule que des autres véhicules sur la route. Pour une conduite sans à coup, il est donc plus prudent de respecter des distances de sécurité importantes pour mieux ralentir à temps en cas de besoin.
3) Bien voir et être vu est très important par temps de neige ou de brouillard. Au minimum, vous devez allumer vos feux de croisement. En cas de chute de neige, les feux de brouillard avant et arrière sont autorisés. Bien voir sous la neige c’est aussi avoir des essuie-glaces opérationnels et un liquide de lave-glace spécialement adapté aux conditions hivernales.
4) Dans les descentes, pour limiter la prise de vitesse, il vaut mieux utiliser le frein moteur plutôt que de freiner. Là encore, et plus que jamais, les distances de sécurité sont à respecter scrupuleusement.
5) Par fortes neiges, n’attendez pas le dernier moment pour chaîner. En restant au milieu de la chaussée vous augmentez les risques de vous faire percuter par les véhicules suivants. Les chaînes neige s’installent sur les roues motrices pour plus d’efficacité. En équipant les quatre roues, l’adhérence sera encore meilleure.
6) Au démarrage, l’accélération doit être très progressive surtout en côte. La bonne solution est d’enclencher la 1ère vitesse et de lâcher très progressivement la pédale d’embrayage. Les roues doivent rester dans l’axe de la voiture pour limiter les patinages. Si le démarrage est laborieux en première vitesse, n’hésitez pas à passer en seconde pour éviter de patiner.
7) En cas de fortes chutes de neige, laissez la priorité aux engins de salage. En circulant dans leurs traces vous aurez moins de risques de glisser ou de vous égarer sur le bas-côté.
8) Lorsque les chutes de neige deviennent trop fortes et que des bourrasques empêchent toute visibilité, le mieux est de s’arrêter sur le bas-côté en allumant ses feux de détresse.
9) Dans les virages : prudence ! En ligne droite, à l’abord du virage, c’est le moment de réduire sa vitesse. Une fois dans le virage, il est préférable de maintenir sa vitesse pour limiter le déséquilibre de la voiture.
10) Désactivez l’antipatinage (ESP) : si votre voiture est pourvue d’une fonction antipatinage et qu’elle est immobilisée dans une côte ou à l’arrêt, alors le fait de désactiver l’antipatinage peut vous aider à faire avancer la voiture. La désactivation de l’antipatinage permettant de distribuer plus de puissance aux roues.

Idée cadeau de Noël: Offrez un permis

Jusqu’au 31 décembre, l’auto école offre l’évaluation et l’accès à la formation au code de la route par internet pour toute inscription effectuée sous forme de cadeau (valeur 80€) !!!

Offrez à vos proches la formation au Permis B , la Conduite Accompagnée (AAC), ou la Conduite Supervisée
Une formation complète et approfondie, pour une meilleure sécurité au volant de leur futur véhicule.

Pour vos proches nous vous apportons la possibilité de leur donner la liberté du déplacement, offrez leur la formation ou quelques prestations (Forfait code, présentation examen, leçons de conduite…etc).

Pour plus de renseignements contactez nous!!

 

Formation en ligne!

Bientôt les vacances de noël !! Profitez en pour vous inscrire au permis de conduire!!

Vous n’avez pas le temps de venir à l’auto école afin de vous entraînez au code de la route?!! Utiliser notre formation en ligne!!!

Plus de 1700 questions, un parcours pédagogique personnalisé, des indicateurs de progression clairs et pertinents !
A réaliser sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Possibilité de poser vos questions en ligne à votre moniteur !!

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter!

Souriez, vous êtes flashés

Plus de 1 000 nouveaux radars installés en 2018!
 
Les radars tourelles: 445 radars tourelles vont faire leur apparition, il s’agit du radar MESTA FUSION qui sera installé dans une cabine de type tourelle afin de contrôler le franchissement de feu rouge ou de passage à niveau mais aussi simultanément la vitesse. Ces cabines seront installées pour remplacer les actuels radars feux rouges.
Ces tourelles pourront être des radars leurres, en effet, ces radars sont conçus pour que le système radars soit déplaçable d’une cabine à l’autre. En moyenne, il est prévu 1 cabine équipée pour 4 cabines vides. Ces 445 radars tourelles devraient donc s’accompagner de 1780 cabines équipées aléatoirement…
 
Les radars double face : de nombreux radars double face seront déployés en 2018 en remplacement de radars discriminants et de radars fixes. Selon notre estimation, ce sont plus de 350 radars double face qui seront installés en 2018.
Ce nouveau modèle de radar permet non seulement de flasher à des vitesses différentes les véhicules légers et les poids-lourds mais aussi de prendre des photos de l’avant et de l’arrière du véhicule en infraction pour mieux identifier le conducteur.
 
Les voitures radar : à ces 900 cabines de nouveaux radars, il faut encore ajouter 100 nouvelles voitures radars équipées du radar mobile nouvelle génération.

Nouveau radar Safran, modele Morpho, reportage du 02 09 2015.

Info ou intox : Femmes au volant, mort au tournant !

 

FAUX

 

Dans neuf accidents mortels sur dix, le conducteur est un homme. Lesquels, selon le bilan de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière  (ONISR) représentent 3/4 des personnes tuées. Si les responsabilités présumées dans les accidents corporels sont voisines (45% pour les conducteurs et 42% pour les conductrices), on constate une forte prédominance des hommes en cas de blessures ou d’accidents mortels (77%).

 Pour en savoir plus :  Les hommes et les femmes sur la route

Info Ou Intox: Radar

Je peux être flashé pour un excès de vitesse de 1 ou 2 km/h. Vrai ou faux ?

 

Lorsque vous êtes enregistré à une vitesse de 97 km/h, le chiffre retenu est de 92 km/h pour les radars fixes et de 87 km/h pour les radars mobiles de nouvelle génération. En effet pour les radars fixes, une marge d’erreur de 5 km/h (en dessous de 100km/h) ou de 5 % (au-dessus de 100 km/h) est prise en compte, toujours à l’avantage du conducteur. Cette marge est doublée pour les radars mobiles de nouvelle génération.

 

Il est donc impossible d’être sanctionné pour un excès de vitesse « insignifiant » puisque faut toujours rajouter cette marge.

Radar feu rouge

Un radar feu rouge me flashera si je passe à l’orange. Vrai ou faux ?

FAUX

Un radar ne se déclenche que lorsque le feu passe au rouge… même si le passage au feu orange est interdit. Les principes de fonctionnement des radars aux feux tricolores sont les suivants : ils prennent un premier cliché durant la phase rouge alors que le véhicule a débuté le franchissement de la ligne d’effet des feux au droit de laquelle il faut s’arrêter.

 

Le second cliché montre le véhicule au-delà du feu caractérisant l’infraction. Conçus pour se déclencher uniquement lors du franchissement d’un feu pendant la phase de rouge, les radars aux feux tricolores ne flashent pas les conducteurs durant la phase de feu orange. Celui-ci, obligatoirement d’une durée de 5 secondes hors agglomération et généralement de 3 secondes en agglomération, est défini réglementairement pour pouvoir laisser aux usagers le temps nécessaire pour s’arrêter en toute sécurité et respecter la signalisation.

 

Infraction à vélo

Il ne peut y avoir de retrait de points que pour les infractions commises avec un véhicule pour la conduite duquel un permis de conduire est exigé. C’est ainsi qu’une infraction au Code de la route commise à bicyclette ou en voiturette, par exemple, ne donne pas lieu à un retrait de points, mais peut donner lieu à une amende.

Le Permis Probatoire

En France, les 18-24 ans représentent  21 % des victimes des accidents de la route alors qu’ils ne constituent que 9 % de la population.La mise en œuvre du permis probatoire par les pouvoirs publics depuis le 1er mars 2004 a pour principal objectif de lutter contre l’accidentalité des conducteurs novices. Ce permis doit rendre responsable le nouveau conducteur et en faire un conducteur sûr.

De quoi s’agit-il ?

Le permis probatoire est doté d’un capital initial de 6 points au lieu de 12 points.
C’est seulement au terme d’un laps de temps dit probatoire de trois ans (réduit à deux ans pour les personnes ayant suivi la filière de formation de l’apprentissage anticipé de la conduite), et à condition qu’aucun retrait de points n’ait eu lieu pendant cette période, que le capital de 12 points est constitué.

À qui s’adresse-t-il ?

Deux cas :

  • A toutes les personnes qui obtiennent pour la première fois le permis de conduire, et ce depuis le 1er mars 2004 ;
  • Aux conducteurs qui obtiennent à nouveau le permis de conduire, après avoir eu leur permis annulé par le juge ou invalidé par perte totale des points (capital réduit à zéro point).

Objectif

Ce dispositif s’inscrit dans une démarche avant tout pédagogique, signalant que le permis n’est pas acquis définitvement. C’est une alerte, afin que le conducteur prenne conscience de la nécessité de conduire de manière responsable et respectueuse des règles du code de la route et pour qu’il évite toute récidive.

Quand prend-il effet ?

La période probatoire du permis de conduire commence à la date d’obtention de la première catégorie de permis de conduire (auto ou moto).
Comment sont calculés les points à l’issue de la période probatoire ?
Si le conducteur n’a perdu aucun point pendant la période probatoire, son capital est porté automatiquement à 12 points (article L.223-1 du code de la route).

  • Pour les permis obtenus entre le 1er mars 2004 et le 31 décembre 2007, le capital de 6 points passe automatiquement à 12 points à la fin de la période probatoire, à condition que le conducteur n’ait pas commis d’infraction ayant entraîné un retrait de point(s).
  • Pour les permis obtenus après le 31 décembre 2007, les 6 points supplémentaires seront acquis par étape (2 points par an ou 3 points par an pour les personnes ayant suivi la filière de formation de l’apprentissage anticipé de la conduite), jusqu’à atteindre les 12 points à la fin de la période probatoire, à condition que le conducteur n’ait pas commis d’infraction entraînant un retrait de points pendant cette période.

Si le candidat a perdu des points pendant la période probatoire, son capital est celui qui lui reste après le retrait de ses points.

Perte de points pendant la période probatoire

Les conducteurs peuvent perdre des points pendant la période probatoire.

Si le conducteur perd la totalité de ses points, le permis est invalidé et le droit de conduire lui est retiré pendant six mois. Ce délai est porté à un an en cas de double invalidation dans un délai de cinq ans.

Si le conducteur perd 3 points ou plus (mais pas la totalité), il doit suivre obligatoirement un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans les quatre mois qui suivent le moment où il a été informé de la perte des points par courrier recommandé.

Pour conserver ses points : observer les règles

Le permis probatoire est un permis fragile. Un petit nombre d’infraction peut rapidement épuiser vos points.  En étant prudent et en respectant la règle, vous conserverez votre capital de points.

Une conduite responsable est le seul moyen de conserver votre permis mais également de préserver votre sécurité et celle des autres usagers.

http://www.securite-routiere.gouv.fr/permis-de-conduire/le-permis-a-points/le-permis-probatoire

Radar Piéton

En 2014, près de 15% des personnes tuées sur la route étaient des piétons ; en 1 an, la mortalité des piétons a augmenté de 7%.

Deux catégories de piétons sont particulièrement vulnérables :

  • Les jeunes entre 10 et 20 ans, nombreux à être blessés
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans, constituant plus de la moitié (51%) de la mortalité piétonne alors qu’ils représentent 18% de la population.

Quelques chiffres clés* sur les accidents de piétons :

Pus de 2 piétons tués sur 3 circulaient en milieu urbain.

59% des piétons tués ont subi une collision mortelle avec une voiture.

47% des piétons tués circulaient de nuit, avec un pic d’accidentalité enregistré à la mauvaise saison, notamment en novembre.

36% des piétons tués ont 75 ans et plus.

 

http://www.fredzone.org/le-premier-radar-pieton-de-france-est-entre-en-service-777